Archives mensuelles : mars 2017

Sauvegarde 13 – Pôle Accueil Enfance

Le Pôle Accueil Enfance de l’association « Sauvegarde 13″ gère 3 multi-accueil à Marseille dans les 9ème, 13ème et 15ème arrondissements.

208 enfants sont accueillis chaque jour par 85 professionnel.le.s de la petite enfance.

Plus d’informations : pae@sauvegarde13.org

Sauvegarde 13 est membre d’ACCENT Petite Enfance

Cadre national pour l’accueil du jeune enfant

Le texte définitif vient d’être publié ce mardi 28 mars 2017.

Il reprend les principes et valeurs essentielles partagées par les acteurs de l’accueil du jeune enfant en France. Ce texte-cadre est inscrit au Plan d’action pour la petite enfance de Laurence Rossignol, ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes. Il est issu des travaux de consultation et de concertation de la mission Développement du jeune enfant, modes d’accueil, formation des professionnels, conduite par Sylviane Giampino.

 

10 grands principes sont exposés du point de vue de l’enfant et présentés sous la forme de charte que chaque professionel.le peut s’approprier.

 

Les professionnel.le.s petite enfance mobilisé.e.s pour lutter contre les violences faites aux enfants

Le 1er mars, Laurence Rossignol, ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes a annoncé le lancement du 1er plan interministériel de mobilisation et de lutte contre les violence faites aux enfants.

Les acteurs petite enfance répondent présents dans le cadre de la politique globale autour de l’enfance qui est mise en place et le décloisonnement des acteurs dans l’intérêt de l’enfant. ACCENT Petite Enfance a relevé les 2 axes qui nous concernent plus particulièrement et qui vont nous mobiliser de 2017 à 2019.

L’axe 2 : Sensibiliser et prévenir

En mettant en avant une éducation bienveillante, sans violence et en soutenant les familles dans l’exercice de leur parentalité

L’axe 3 : Former pour mieux repérer

Former les salarié.e.s de la Petite Enfance à la détection et aux conduites à tenir face aux violences faites aux enfants, ainsi qu’à l’impact, sur les enfants, de la violence au sein du couple

La priorité est de mettre en avant une éducation sans violence, de libérer la parole des victimes et des témoins, d’éveiller les consciences et de réduire la tolérance sociale face aux violences aux enfants.

Agir dès qu’il y a le moindre doute

Plus d’information sur le site du ministère ici