Archives de catégorie : Actualité d’Accent Petite Enfance

Projet de réforme des modes d’accueil

Retrouvez l’ensemble des contributions d’Accent Petite Enfance et Coop Petite Enfance sur le projet de réforme des modes d’accueil du jeune enfant.

Pour rappel, le projet de réforme a pour objectif de simplifier le cadre normatif afin de permettre le développement de l’offre d’accueil suite à l’application de l’article 50 de la loi ESSOC.

Le projet de réforme comporte 15 mesures en trois parties :

  • aux parents,
  • aux professionnels
  • et aux gestionnaires ou porteurs de projets

Rapport Michèle Peyron

Accent souligne la justesse de rapport qui situe avec pragmatisme la réalité de la PMI sur les territoires.

En préconisant un retour sur l’axe de la prévention, absorbée par les missions législatives et sanitaires, Mme Peyron ramène l’enfant au cœur des préoccupations. C’est bel et bien sur cet aspect d’accompagnement à la parentalité et de soutien aux familles les plus en difficultés que se situent les gestionnaires de crèches associatives, coopératives, mutualistes et fondations, représentées par Accent Petite Enfance.

Au cœur de nos missions principales, nos acteurs s’engageront à soutenir tous les dispositifs de prévention prévenante mise en œuvre.



Par ailleurs, ce rapport fait par état d’un possible transfert de la compétence d’agrément et de suivi des modes d’accueil. Dans ce cadre, Adrien Taquet a confié l’IGAS ” une mission complémentaire d’analyse des conditions des procédures d’agréments, avec une simplification préalable avant transfert à d’autres acteurs”.

Accent fait le constat de grandes disparités des procédures d’un département à un autre et souhaite que cette réflexion aboutisse à une harmonisation contractuelle des conditions d’accueil du jeune enfant. Afin de s’en assurer, le collectif des acteurs petite enfance de l’Economie Sociale et Solidaire, défend la mise en place de Comités Départementaux des Services Aux familles (d’après la proposition 1.1 en lien avec l’article 50 de la loi Essoc) qui favoriserait les conciliations territoriales.

 

Magali Bachelier, Présidente.

Assemblé Générale Annuelle d’ACCENT

Notre Assemblée Générale Annuelle est de retour !

Soyez au rendez-vous le 5 Juin 2019 dans les locaux de la Croix Rouge Française au 21 rue de la Vanne à Montrouge – 92120, Salle « R1-B2-64P »

Plan d’accès

  • 9h – Accueil Café
  • 9h30 – Assemblée Générale : soyez là pour élire vos administrateur !
  • 10h30 – Ambitions 2019 : Quel avenir pour Accent ?
  • 11h30 – Bureau : nomination de la présidence définitive
  • 12h – Déjeuner : temps d’échanges entre les adhérents

Coop petite enfance

Coop petite enfance est le réseau des scop et scic de la petite enfance et partage donc avec ACCENT Petite Enfance l’appartenance de ses adhérents à l’Economie Sociale et Solidaire et la volonté de fédérer autour des spécificités et valeurs propres à l’ESS dans la petite enfance.

Coop Petite Enfance est une Scic (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) au service du développement des Coopératives Petite Enfance. Elle fédère et regroupe les coopératives de la Petite Enfance dans le but d’accompagner leur développement en France.

Créée en 2017 par 8 Scop et Scic en Petite Enfance, Coop Petite Enfance travaille en étroite relation avec le mouvement coopératif, et les coopératives pour promouvoir les valeurs communes et ainsi un modèle durable au service de la Petite Enfance.

Coop petite enfance est adhérente d’ACCENT Petite Enfance

AFSP et les crèches Isautier

L’AFSP (association Familiale Saint-Pierre) gère les crèches ISAUTIER sur le territoire Sud de l’Ile de la Réunion. Avec 272 places agrées, ce sont 380 enfants qui sont accueillis chaque semaine en temps partiel ou temps plein par 96 salarié.e.s.

Le projet éducatif se veut centré sur l’humain et s’ancre dans une réelle dynamique de “bientraitance”, à savoir replacer l’enfant au centre des interets et des préoccupations.

Ainsi sont privilégiés :

  • la sécurité affective
  • le plaisir du jeu
  • l’accompgnement indivuduel de l’enfant au sein de la collectivité
  • des comportements professionnels  adaptés

La politique générale s’appuie sur :

  • Une mise en commun de moyens et leur optimisation
  • Un échange d’expériences
  • Une politique sociale de groupe
  • Une démarche de qualité, une dynamique d’innovation

L’AFSP est adhérente d’ACCENT Petite Enfance

Les crèches ISAUTIER
3, rue François ISAUTIER
CS 31008 97851 SAINT PIERRE CEDEX
Tél : 0262 25 01 16

COG et plan de lutte contre la pauvreté : ce qu’on en dit !

Aujourd’hui, ACCENT Petite Enfance se réjouit de retrouver dans le “plan pauvreté” du gouvernement et dans la nouvelle COG (Convention d’Objectifs et de Gestion entre l’Etat et la CNAF) des éléments et propositions mises en avant avec les autres acteurs ESS de la Petite Enfance.
La valorisation de l’implication quotidienne vers les publics fragiles par la création de bonus « mixité », « handicap » et « territoires » va soulager les associations, mutuelles et coopératives Petite Enfance, qui seront parmi les premières à les percevoir du fait de leur investissement souvent plus marqué vers ces publics. La prise en considération de la spécificité de l’Outre-mer, spécificité souvent soulignée par nos gestionnaires, est également source de satisfaction.
Concernant les heures de concertation pour le personnel, leur doublement va dans le bon sens, même si elles restent trop peu nombreuses, nous continuons à espérer qu’elles pourront un jour être considérées sous la forme de “journées pédagogiques”.ACCENT Petite Enfance s’est constitué en 2015 avec la volonté de faire entendre la voix des gestionnaires Petite Enfance de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS), la voix du terrain.
Depuis sa création Accent Petite Enfance a acquis une légitimité auprès des partenaires institutionnels nationaux par son positionnement constructif.
Devenu force de propositions auprès des instances nationales et partenaire incontournable de l’ESS et de la Petite Enfance, Accent a pu formuler des propositions concrètes dans le cadre de la préparation de la nouvelle Convention d’Objectifs et de Gestion (COG) entre l’Etat et la CNAF.

43ème journées nationales d’études des puéricultrices

Du 13 au 15 juin 2018, l’ANPDE organise ses 43ème journées d’études.

ACCENT Petite Enfance est heureuse de participer à une table ronde au sujet majeur et porteur : “Se connaître pour mieux travailler, ensemble !”

Merci et rendez-vous le 14 juin.

Le programme est ici

Les inscriptions par là

Rencontre avec la conseillère Inclusion, Egalité femmes/hommes, Citoyenneté

ACCENT Petite Enfance et Coop Petite Enfance ont rencontré mardi la Conseillère auprès du Président de la République et du Premier Ministre concernant les thématiques inclusion, Egalité femmes/hommes, Citoyenneté.

Nous avons pu présenter la dynamique d’action des acteurs Petite Enfance de l’ESS auprès des publics fragiles et leurs capacités d’innovation sociale sur les territoires.

Cet échange fut très intéressant et marqué par une écoute constructive.

Petite Enfance et ESS : Richesses et opportunités !!!

ACCENT Petite Enfance organise une journée thématique pour les acteurs  Petite Enfance issus de l’Economie Sociale et Solidaire, le lundi 26 mars 2018. Nous y aborderons la nécessité de travailler ensemble, de se connaître et se définir en tant qu’acteur de l’ESS, et d‘interroger nos modèles économiques.

VENEZ NOMBREUX pour partager et échanger avec nous !!!

Renseignements et Inscriptions (préalable et indispensable) : accent@accent-petite-enfance.org

La Petite Enfance et la loi pour un État au service d’une société de confiance

Dans le cadre du projet de loi pour un État au service d’une société de confiance, la Petite Enfance a fait l’objet d’un amendement déposé le 23 janvier 2018 à l’Assemblée Nationale.

Cet amendement 1093 suivant l’article 26 du projet de loi, résulte d’une concertation avec les partenaires à laquelle nous avons été associés et qui a permis de délimiter les contours des dispositions. Visant à faciliter l’implantation et l’accompagnement des porteurs de projet petite enfance, la qualité de l’accueil et l’intérêt de l’enfant doivent être garantis sur la base de la charte d’accueil du jeune enfant adoptée en 2017. Des expérimentations seront menées qui donneront lieu à des évaluations avant d’être éventuellement généralisées. Une priorité doit être donnée aux territoires sous-dotés en terme de capacité d’accueil.

Nous serons vigilants lors de la rédaction prochaine des ordonnances à ce que la qualité d’accueil et l’intérêt de l’enfant restent bien au centre des débats et décisions et puissent être visibles sur le terrain, pas uniquement sur le papier.