Archives du mot-clé crèche

bonus inclusion handicap et mixité sociale : la circulaire CNAF

La CNAF vient de publier la circulaire 2018-002 relative à la mise en place des bonus « inclusion handicap » et « mixité sociale » dans le financement des Etablissements d’Accueil du Jeune Enfant. La mise en place de ces bonus inclusion handicap et mixité sociale a été décidée dans le cadre de la COG 2018-2022 entre l’Etat et la CNAF qui poursuit une ambition volontariste en faveur de l’accès réel de tous les jeunes enfants aux modes d’accueil.

La circulaire 2018-002

AFSP et les crèches Isautier

L’AFSP (association Familiale Saint-Pierre) gère les crèches ISAUTIER sur le territoire Sud de l’Ile de la Réunion. Avec 272 places agrées, ce sont 380 enfants qui sont accueillis chaque semaine en temps partiel ou temps plein par 96 salarié.e.s.

Le projet éducatif se veut centré sur l’humain et s’ancre dans une réelle dynamique de « bientraitance », à savoir replacer l’enfant au centre des interets et des préoccupations.

Ainsi sont privilégiés :

  • la sécurité affective
  • le plaisir du jeu
  • l’accompgnement indivuduel de l’enfant au sein de la collectivité
  • des comportements professionnels  adaptés

La politique générale s’appuie sur :

  • Une mise en commun de moyens et leur optimisation
  • Un échange d’expériences
  • Une politique sociale de groupe
  • Une démarche de qualité, une dynamique d’innovation

L’AFSP est adhérente d’ACCENT Petite Enfance

Les crèches ISAUTIER
3, rue François ISAUTIER
CS 31008 97851 SAINT PIERRE CEDEX
Tél : 0262 25 01 16

Assouplissement des conditions de labellisation des crèches à vocation d’insertion professionnelle (AVIP)

ACCENT Petite Enfance l’avait souligné dans plusieurs rapports remis à la CNAF et à la DGCS, les conditions pour la labellisation étaient trop restrictives et ne permettaient pas à certains EAJE réalisant déjà des actions en faveur des familles en insertion professionnelle  d’intégrer la charte.

Bonne nouvelle, les critères ont été assouplis et les dérogations facilitées, à compte du 1er janvier 2018 et ce en vue d’accélérer le déploiement du label « crèche à vocation d’insertion professionnelle ».

Le comité de pilotage national des crèches à vocation d’insertion professionnelle s’est unanimement prononcé en faveur de la mise en place de dérogations relatives aux critères d’adhésion à la charte et les parties ont conclu un avenant, qui :

  • Fixe un délai de tolérance pour l’atteinte des critères de labellisation prévus par la charte,
  • Et introduit une dérogation possible pour trois des critères :
    • le pourcentage d’enfants accueillis en Eaje peut être ramené à 20 % au lieu de 30 % ;
    • le temps d’accueil minimal des enfants dont les parents sont engagés dans un projet de retour à l’emploi peut être réduit à 10 heures par semaine ;
    • en cas de partenariat préexistant à la labellisation, les crèches ont la possibilité de mobiliser leur partenaire habituel pour l’accompagnement social (et professionnel si la structure le propose), en lien avec Pôle emploi qui apporte son expertise au service de l’insertion professionnelle du public bénéficiaire.

Par ailleurs, en cas de non constitution d’un comité départemental des services aux familles, un comité de labellisation « AVIP » indépendant peut être constitué.

Pas assez de créations de places en crèche en France : un problème de gouvernance ?

France stratégie vient de publier une note d’analyse sur la création de places d’accueil en collectivité en comparant les résultat de la France et de l’Allemagne depuis 10 ans.

Il apparait que l’Allemagne est le bon élève après avoir été longtemps en retard dans ce domaine de l’accueil collectif de la petite enfance.

Avec un taux de réalisation des objectifs affichés de 90 % contre 55 % pour la France, la volonté de rattraper le retard accumulé n’explique pas tout !

Selon ce rapport, cet élan de création ne s’est pas fait au dépend de la qualité ni du professionnalisme mais plutôt du fait d’une meilleure « gouvernance » du système d’accueil collectif. Continuer la lecture de Pas assez de créations de places en crèche en France : un problème de gouvernance ? 

Normes, risques et créativité en EAJE

« Entre normes et risques, quelle place pour la créativité ? »

Le Réseau Devenir d’Enfance et l’INSET de Montpellier ont organisé une journée d’actualité, d’échanges et de réflexion, le 6 décembre 2016 à Montpellier autour de cette thématique. Le compte rendu est ici

Les Marionnettes

L’association les Marionnettes a été crée en 1996, elle a crée la première micro-crèche et la première micro-crèche inter-entreprises sur l’île de la Réunion. Cette association a en gestion 12 EAJE dont 8 micro-crèches, une équipe de 120 salarié(e)s accompagnent chaque semaine 800 enfants dans ces établissements.
Les valeurs portées par l’association sont :

  • Respect mixité professionnalisme solidarité innovation
  • Projets axés sur le décloisonnement (insertion professionnelle des salariés et des parents, accueil d’enfants porteurs de handicaps, …)

L’association Les Marionnettes est membre d’ACCENT Petite Enfance

 

Crèches VIP : comment monter le dossier de candidature

Une circulaire interministérielle du 29 août 2016 vient préciser les enjeux de déploiement de la charte relative aux « Crèches à vocation d’Insertion Professionnelle », et surtout ses modalités d’adhésion et le rôle des préfets dans sa mise en œuvre.

On y trouve notamment :

  • Les critères d’adhésion à la charte
  • les modalités contractuelles de mise en œuvre
  • Le formulaire de demande d’adhésion à la charte à adresser à la CAF (annexe 2)
  • un modèle de contrat à signer entre la crèche, le parent et la structure en charge de l’accompagnement professionnel et social (annexe 4)accord charte vip

Plus de détails :

Crèche à Vocation d’Insertion Professionnelle : la Charte

Actu : L’instruction interministérielle précisant la mise en œuvre sur le terrain de la charte vient d’être éditée (29 août 2016), à retrouver ici

————————————————————————————————————————-

accord charte vipLe gouvernement a signé l’accord et la charte pour la mise en œuvre et le déploiement de crèches à Vocation d’Insertion Professionnelle (crèches VIP).

Inspiré du modèle de crèches développées par l’IEPC (Institut d’Education et des Pratiques Citoyennes), ces crèches propose un accompagnement intensif et global des parents en recherche d’emploi qui a permis jusqu’à présent d’aboutir à un taux de retour à l’emploi de près de 90 % des parents accompagnés, dans un délai de 6 moislabel VIP

Cet accord a pour objectif de permettre à 100 crèches de s’engager dans la démarche d’ici la fin d’année. L’accompagnement vers l’emploi sera mis en œuvre par Pôle emploi et les Conseils départementaux dans le cadre de l’accompagnement global, ou par les Missions locales. Ici pour plus de détails.

Il existe par ailleurs un guide répertoriant les initiatives déjà existantes (ici).

Voir aussi notre article sur le « projet du mois » de mai